Assurance local professionnel : combien ça coûte ?

AccueilProfessionnelAssurance local professionnel : combien ça coûte ?

Un local est un bien qui se rapporte à une activité professionnelle. Il sert généralement pour l’exercice de cette activité et peut aussi être loué à un tiers. Le local est donc le siège de l’activité professionnelle. Il peut être utilisé par le commerçant lui-même ou loué à des tiers.

Tarif de l’assurance local pro

Il n’est pas possible de donner un prix exact, car cela dépendra de l’activité, du lieu et des dimensions du local. L’idéal est de demander plusieurs devis pour pouvoir comparer les prix.

Comment choisir son assurance professionnelle ?

Il n’y a pas de règle générale. Chaque entreprise est unique, chaque secteur d’activité est spécialisé, et chaque métier possède ses spécificités. Il faut se renseigner sur les garanties nécessaires à l’activité de l’entreprise, ainsi que sur celles qu’il est possible d’obtenir en échange d’une cotisation supplémentaire. Il est important de prendre le temps de bien réfléchir à son assurance. Pour cela, il est possible d’utiliser un comparateur d’assurance professionnel afin d’obtenir des devis personnalisés et de trouver la couverture idéale en fonction du budget.

Les assurances professionnelles obligatoires

L’assurance responsabilité civile professionnelle, ou RC pro, est une assurance qui couvre les dommages corporels ou matériels causés à un tiers dans le cadre professionnel. Elle est obligatoire pour les professions réglementées. Elle peut s’étendre à l’activité de l’entreprise et à sa personne. La RC pro couvre les dommages causés par un salarié ou un prestataire, mais aussi ceux causés à des tiers dans le cadre de son activité professionnelle.
Les autres assurances professionnelles obligatoires sont :

  • l’assurance multirisque professionnelle qui couvre l’activité de l’entreprise, ses biens et la responsabilité civile de ses salariés ;
  • l’assurance décennale qui couvre les dommages pouvant survenir sur le bâtiment pendant dix ans après la fin des travaux;
  • l’assurance multirisque pro est obligatoire, mais elle n’est pas forcément suffisante. Elle ne couvre pas l’activité de l’entreprise et ne prend donc en charge que les dommages causés par ses salariés.

Il est donc nécessaire de souscrire une autre assurance.

Les assurances professionnelles facultatives

D’autres assurances sont facultatives, mais peuvent être très utiles :

  • l’assurance perte d’exploitation qui garantit une indemnisation de la perte d’exploitation en cas de sinistre ;
  • l’assurance responsabilité civile exploitation qui couvre les dommages causés à un tiers par l’entreprise ;
  • l’assurance protection juridique qui permet d’être représenté et conseillé par un avocat en cas de litige ;
  • l’assurance homme clé qui garantit la prise en charge des conséquences d’un décès ou d’une invalidité d’un dirigeant sur l’entreprise.

Il est possible de trouver ces assurances auprès des assureurs, des courtiers, de la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) ou encore auprès des syndicats professionnels.

Portage salarial : comment ça marche ?

La spécificité du portage salarial réside dans le fait qu’il permet à une personne d’exercer une activité professionnelle en...