Est ce dangereux d’avoir une assurance auto au tiers ?

Vous êtes propriétaire d’une automobile ? La souscription à une assurance auto s’impose à vous. La formule au tiers est l’une des nombreuses options qui vous seront proposées par votre assureur. Cela vous permet de couvrir certains problèmes liés à votre quatre roues. Cependant, au-delà de son importance, l’assurance au tiers peut-être limitée.

Qu’est-ce que l’assurance auto au tiers ?

Que vous soyez propriétaire de deux-roues ou d’une automobile, avec une utilisation fréquente ou non, l’assurance auto au tiers fera partie de votre contrat. Elle est l’entrée de gamme, autrement dit la base d’une assurance automobile. Elle garantit le minimum de couverture légale imposée. Elle est généralement proposée aux détenteurs d’automobile à faible valeur. L’option d’une assurance auto au tiers couvre la responsabilité civile du conducteur. Elle couvre la réparation des dommages, que vous ou votre véhicule aurait causé à une tierce personne. Elle prend autant en charge les dommages corporels que les dommages matériels après un accident par exemple. En revanche, elle ne couvre pas les dommages quand vous êtes l’auteur de l’incident, donc n’est pas toujours l’assurance qu’il vous faut. Cela dit, il est important de connaître :

  • les avantages ;
  • les limites ;
  • les personnes concernées.

Cela vous permet de déterminer si cette formule répond ou non à vos besoins.

Quels sont les avantages et les limites d’une assurance auto au tiers ?

L’assurance au tiers est bénéfique pour l’assuré, car au-delà de ses caractéristiques, elle est l’option la moins chère. Elle ne se limite pas toujours à une option minima. Elle peut parfois offrir d’autres avantages tels la garantie protection juridique, la garantie bris de glace ou assistance.

L’assurance au tiers, n’est pas toujours la meilleure option à choisir. Comme l’indique son appellation, elle ne couvre que les dommages causés à une tierce personne. Le conducteur est oublié et n’est pas couvert. En effet, si vous souscrivez uniquement à ce contrat, vous êtes limités. En cas de dommages, liés à vous ou à votre véhicule, après un accident, les frais de réparation, sont laissés à votre propre compte. Il ne vous est pas donc avantageux de souscrire uniquement à cette formule parce qu’elle ne vous garantit pas une prise en charge adéquate. Des garanties importantes ne sont parfois pas par offertes par cette option.

En cas de chute, d’accident, d’incendie ou tout autre incident n’impliquant pas une tierce personne, le conducteur ou le propriétaire ne bénéficiera d’aucune indemnisation de la part de son assureur. C’est valable pour les vols ainsi que les actes de vandalisme. Aussi, ne garantit-elle pas la couverture des dégâts liés aux catastrophes naturelles. Il est donc préférable de ne pas se contenter de l’assurance au tiers. Bien qu’elle ne soit pas coûteuse, elle ne vous offre pas le nécessaire dont vous avez besoin en termes de garantie et de sécurité. L’idéal est de le compléter avec d’autres assurances.

L’assurance tous risques couvre les garanties nécessaires telles que le vol, l’incendie et la garantie bris de glace. Elle est pratique pour les conducteurs en quête d’une protection juridique et d’une assistance en cas de nécessité.

L’assurance intermédiaire ou tiers plus constitue le juste milieu entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. En plus de la responsabilité civile, elle vous couvre en cas de vol, d’incendie et de cambriolage.

Laisser un commentaire